Une initiative publique innovante et transcommunale

En décembre 1992, à l’initiative des C.P.A.S. de Libin, Saint-Hubert, Tellin et Wellin, D.E.F.I.T.S. a débuté ses activités en qualité d’association de fait avant de se doter, au 1er janvier 2000, du statut d’association Chapitre XII (conformément à la loi du 8 juillet 1976 organique des C.P.A.S.). Selon ses statuts, D.E.F.I.T.S. a pour objet de favoriser l’insertion sociale, socioprofessionnelle et professionnelle de personnes sans emploi et de situer son action dans une perspective de développement régional intégré (article 4 des statuts).

 
 
L’association Chapitre XII D.E.F.I.T.S.

L’association dépend d’une assemblée générale et d’un conseil d’administration constitués de représentants des quatre C.P.A.S. (Libin, Saint-Hubert, Tellin, Wellin).

SAM_2459

 
 

L’association Chapitre XII porte le nom du chapitre de la loi du 8 juillet 1976 organique des C.P.A.S. qui traite des associations

Art. 118 – Un centre public d’action sociale peut, pour réaliser une des tâches confiées aux centres par la présente loi, former une association avec un ou plusieurs centres publics d’action sociale, avec d’autres pouvoirs publics et/ou avec des personnes morales qui ont un but lucratif.

Art. 121 – L’association jouit de la pesonnalité juridique. Elle peut notamment, dans les mêmes conditions que les centres publics d’aide sociale, recevoir des subsides des pouvoirs publics et des donations et legs ainsi que contracter des emprunts.

Art. 124 – Les centres publics d’action sociale sont représentés dans les organes de l’association par des membres de leur conseil d’action sociale.
 
 
Une réponse à la précarité sociale et professionnelle

D.E.F.I.T.S. est au service des personnes confrontées à des conditions de vie précaires dont les problèmes multidimensionnels rencontrés constituent autant de freins à leur épanouissement personnel et professionnel.